Le Club des 27

Labor & Temperantia

Le Club des 27

 Nous n’allons pas refaire ici l’histoire de cette légende, encore moins discuter des différentes théories délirantes par des occultistes, qui n’ont jamais ouvert un vrai livre d’occultisme, il faut pourtant croire que cette légende qui touche des stars qui ont marqué leur époque, se répète, coïncidence ? Possible, dans cette histoire on parle surtout de l’age de la mort de célébrités pour la majorité connu.
Jim Morrisson, Jimmy Hendrix, Amy Winehouse parmi les plus connus. Et si nous poussions plus loin, personne ou presque, dans le pire des cas je ne l’ai jamais vue, mais si nous, nous rapprochions des faits.
Je ne parle pas de la gloire, le sexe et rock n’roll ! Non mais regardez les dates de décès, combinés la numérologie date de naissance, date de décès, date de décès de chacun, on obtiendra surement un chiffre identique a certain d’entre Eux.
On sais que les nombres ont une importance dans l’ésotérisme et on obtiendrai par leur signification une autre réponse.
Pour rappel historique du Club 27
 
Des artistes disparaisses à l’age de 27 ans tous d’une mort suspect, l’alcool et la drogue sont certainement une des causes des morts de ses artistes, mais la encore on nous parle de l’effet qu’on ses produits, pas de la cause qui les à conduit à une auto destruction certaine.  Il est né de la une malédiction, mais est elle une malédiction non évidement
Le club des 27 est surtout du à sa popularité, on retrouve d’autres personnalités, d’autres âges dont la mort est plus nombreuses, mais à y regardez ses morts la ne sont pas d’une cause suspect ou pour certaine biens des éléments et penchants des artistes du club des 27.
On parle du club des 27 parce que les artistes sont morts plus près de leurs 27 ans à quelques mois de leur anniversaire.
Robert Johnson  
Une véritable légende méconnue du rock and roll et du blues. On dit de lui qu’il a influencé les plus grands comme Jimi Hendrix, Jimmy Page, Bob Dylan, et bien d’autres.
La vie de Robert Johnson est entourée de mystères et de légendes. l’une d’entre elle relate est celle ci :
“le jeune homme, est emmené de gré ou pas, par sa mère pour travailler dans les champs de coton du Mississippi,
Robert Johnson aurait passé un pacte avec le Diable une nuit à un carrefour perdu : son âme contre son talent de guitariste… Il l’homme est devenu un virtuose de l’instrument  rapidement. “
Mais sa mort, le 16 août 1938, est aussi pleine de mystère, puisqu’il meurt après un concert sans que la cause soit connue. Empoisonnement ou maladie, la mort de Robert Johnson “inaugure” le Club des 27…
Brian Jones 
Fondateur, leader, puis membre des Rolling Stones de 1962 à 1969, le guitariste virtuose du mythique groupe de rock britannique est peu à peu mis à l’écart par l’influence grandissante que prennent Mick Jagger et Keith Richards. Bien moins charismatique que ces deux monstres de scène, Brian Jones sombre peu à peu dans l’alcool, la drogue et la dépression. Ses relations sentimentales l’enfoncent toujours un peu plus et il doit être hospitalisé à plusieurs reprises. Au cours de l’une d’entre elles, Keith Richards entame alors une relation avec la petite amie de Jones…
La longue descente aux enfers continue et Brian Jones quitte le groupe le 9 juin 1969, officiellement pour divergence musicale.
Il se serait simplement fait virer, Mick Jagger et Keith Richards souhaitant se débarrasser d’un membre devenu encombrant mais surtout, ils se séparaient du dernier membre fondateur après
Un mois plus tard,  musicien est retrouvé mort dans sa piscine  il se serait noyé dans la nuit du 2 au 3 juillet.
Alan Wilson 
Membre fondateur du groupe Canned Heat, ce musicien et chanteur surnommé “The Blind Owl” en raison de sa vue défaillante était connu pour sa grande timidité.
Grand bluesman, il avait accompagné Son House, mythique guitariste et partenaire de Robert Johnson et enregistré un album avec John Lee Hooker en 1970 qui le considérait comme le plus grand harmoniciste de la planète. Sa vo communes ix timide et posée sur les titres mondialement connus du groupe comme “On the road again” donnait un style unique au groupe.
En septembre 1970, après un second passage au festival de l’Ile de Wight, prélude à une tournée européenne, Alan Wilson retourne chez lui en Californie passer quelques jours. Il sera retrouvé mort le 3 septembre 1970 au milieu des sequoias de Topenga Canyon où il avait décidé de passer la nuit seul. Militant écologiste convaincu, il est décèdé des suites d’une overdose…
 Jimi Hendrix 
Guitariste surdoué, il révolutionna le rock durant son éphémère carrière en donnant à la guitare électrique ses lettres de noblesse.
Improvisateur génial, compositeur inimitable, Jimi Hendrix usait de toutes les possibilités offertes par la technique pour donner une nouvelle dimension à la guitare. Durant 5 années, le chanteur américain enflamme – littéralement – ses concerts et devient l’icône de toute une génération. Sa prestation live au concert de Woodstock restera dans les annales, et son influence aujourd’hui est toujours aussi présente.
Mais celui que beaucoup considère comme le plus grand guitariste de tous les temps use et abuse des drogues.
A tel point que Jimi Hendrix meurt étouffé dans son vomi après avoir avalé un mélange fatal de somnifères et de vin rouge à Londres, même si là encore
Disparu le 18 septembre 1970
Janis Joplin
Décédé quelque  mois après  Jimi Hendrix, le rock américain perd un autre de ses surdoués. Voix féminine dans le monde du rock, cette chanteuse décède alors qu’elle enregistre son album Pearl.
Nymphomane, bisexuelle libérée comme elle aime à se définir, grande consommatrice de drogue et d’alcool, écorchée vive, Janis Joplin succombe à l’un de ses vices puisqu’elle meurt à la suite d’une overdose le 4 octobre 1970. Ses prestations live, ses tenues extravagantes dans une Amérique puritaine et sa personnalité unique en font une icône de la culture Sixties. En 7 ans de carrière et très peu d’albums, elle s’était imposée comme l’une des figures marquantes du rock mondial.
Jim Morrison 

Poète, compositeur, interprète, auteur… Jim Morrison  ses prédécesseurs dans la légende du club des 27 mais aussi de la musique après sa mort le 3 juillet 1970.

Jim Morrrison est charismatique, il joue de son physique et de son aura pour devenir un véritable objet de culte pour tous ses fans. Ce qui ne plaira pas à tout le monde puisque Jim Morrison est obligé de quitter les Etats Unis, accusé d’exhibitionnisme lors d’un concert. Il est incontrôlable sur scène, il cultive son image ambigüe de poète maudit et flirte souvent avec les frontières de la légalité.
Prémonition ou non, il aimait déclarer au cours de ses beuveries qu’il “était le numéro 3”, en faisant référence aux décès de Jimy Hendrix et Janis Joplin.
Une prémonition qui deviendra réalité le 3 juillet 1971 lorsque le chanteur est retrouvé mort dans sa baignoire, ayant succombé à une crise cardiaque. Le chanteur est enterré quelques jours plus tard au cimetière du Père Lachaise, et sa tombe reste aujourd’hui l’un  véritable lieu de culte pour beaucoup de fans…
Kurt Cobain 
 Kurt Cobain a connu une carrière fulgurante et prolifique. Le leader et fondateur du groupe Nirvana avait su redonner un souffle avec un son nouveau.
 Personnage dérangeant incarnant à outrance la culture redneck et le mal-être des ados des années 90, Kurt Cobain était également un brillant auteur compositeur, capable de textes justes et engagés.
Le chanteur à la popularité mondiale était pourtant victime d’une profonde dépression, la pression des médias et sa forte consommation de drogue et d’alcool,lui feramettre fin à sa vie le 5 avril 1994 en se tirant une balle dans la tête .
Par la numérologie certain on cherché une réponses, mais on vite abandonné cette idée, non pas qu’elle soit mauvaise, mais les chiffres ont une signification, tout comme les jours fastes et néfastes.
D’un point de vue ésotérique
L’occultisme nous montre l’importance les chiffres, les chiffres sont sembles t’il un language ? Pour sur il suffit de cherché pour comprendre d’aller au delà de la couverture qu’est le nombre pour en découvrir, l’intérieur.
Mais alors si l’on additionne, la sommes de ses décès, on retrouvera une signfication certaine, on peut poussé plus loin en regardant le ciel de chaque artiste, son sens selon d’autres facteurs moins connu. le livre de la chance de Papus vous donne les clé pour mener à bien ce genre d’opération. Nous émettons ici une hypothèse mais qui n’est pas si stupide quelle le semble.
 
Le club des 27 et la science
Le club des 27 fait l’objet d’une étude scientiique, mais il est apparu que cette dernière n’est pas concluante, néanmoins on peut retrouver un fait bien plus élgoinger que notre légende urbaine, nous avons recherché et trouvé dans une étude sur le sujet une recherche historique dont nous vous remettons un résumé :
“Sur les 9 500 artistes musicaux nés après 1900 et correctement référencés , 1 708 ont trouvés la mort. parmi eux, on constate effectivement un pic à 27 ans, avec 19 morts. Mais le « club des 38 » fait mieux, , avec 22 représentants. On constate une hécatombe chez les trentenaires, mais une véritable chute du nombre de morts autour de la cinquantaine, après un pic à 47 ans (33 artistes).”
Il y a une réponse bien évidemment, il suffit de chercher au bon endroit; nous parlons dans notre texte de numérologie pour y répondre, mais ce n’est qu’une des méthodes que peut proposer l’ésotérisme.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!